Les Artisans du Rêve
Bienvenue sur LADR ♥
N'hésite pas à nous rejoindre ou connecte-toi vite pour des RPs fous 8D

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Campino Waldmann & Rodrigo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Campino
Chef des Piques ♠

avatarChef des Piques ♠

• Points de RP : 348
• Messages : 1136


MessageSujet: Campino Waldmann & Rodrigo   Mer 13 Aoû - 18:15


Hi, I'm Campino Waldmann


I- Identity card

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nom : Waldmann

Prénom : Campino ( comme le lait mais avec un "o", oui oui trouduc )

Age : 32 ans

Sexe :

Clan : Pique ♠

Rang : Chef

Animal : Étalon

Allatis : Rodrigo ( Rod )




II- Personality & Tastes



JE SUIS CE QUE JE SUIS ... [CARACTÈRE ET PHYSIQUE DE TOI ET TON ALLATIS AU MOINS 10 LIGNES]


« Jamais je n’ai vu un pareil homme… »
C’est la phrase qu’eut dit la mère, un jour, en parlant de son fils. Était-ce seulement de l’étonnement, de la haine, de l’amour ? Peut-être pas de la haine. Campino et sa mère se sont toujours bien entendus. Cependant, n’importe quel soit le sens de cette phrase, elle reste vraie et sûrement la pensée des membres du Clan du Pique qui ne pourraient mieux connaître leur chef. Qu’ils l’aiment ou le détestent, jamais, jamais ils n’ont vu un pareil homme…


Appelé par tous les noms… Camp’, Campy, Campina, et même le surnom trouvé par sa femme défunte, Scampi. Bref, aucun de ces surnoms d’inspire la tristesse. Aucune raison d’ailleurs que ça soit le cas ; Campino a le don incroyable de faire régner la bonne humeur partout où il passe. Personne n’eut parlé avec cet homme sans après, au fond d’eux, le connaître comme leur propre fils ; il n’a jamais caché sa personnalité bien qu’il le devrait tout de même. Il le sait, il le sait… Mais il s’en fiche… Quel fut le seul jour ou son visage n’afficha pas un sourire ? Peut-être celui de sa naissance. Aussi une chose que, inutilement, sa mère lui a fait remarquer. Inutilement car, je vous assure que lorsque votre cœur se dirige vers la joie de vivre, vous êtes au courant.

Dans le Clan du Pique, personne n’est malheureux. Ce Clan n’est pas riche ni spécialement réputé pour sa sympathie, ce qui fait probablement partie de stéréotypes que Campino hait entendre. C’est un homme qui ne croit que ce qu’il voit, un problème pour un chef… Il ne fait donc jamais de généralités, car pour lui, c’est comme un force, une force de toujours se faire un avis personnel et de ne jamais de fier à celui des autres. Il sait bien sûr au fond de lui que cela n’est pas toujours facile.

Quelle que soit la situation, personne ne l’a jamais vu sérieux, mis à part lors des combats. Il trouve toujours une plaisanterie débile, un jeu de mots, souvent d’ailleurs peu fin, à fourrer dans les conversations. Malgré le fait que ça ne soit pas spécialement marrant, le fait recherché de celles-ci ne laisse personne de glace. Il est impossible de rester sérieux face à Campino. Impossible. De plus qu’il a un esprit horriblement mal tourné… Un mot de travers et il éclate de rire. Un rire agréable à entendre, léger mais tout de même fort. Malheureusement cette manie de toujours retourner des phrases mentalement n’est pas toujours facile lors de réunions sérieuses…
On pourrait conclure en disant que Campino est un con obsédé et irresponsable. C’est peut-être vrai dans un sens, en considérant que la phrase qu’il eut entendu le plus souvent est « t’es con ». Mais c’est une connerie différente. Pas une connerie « crasse »… Non car c’est un homme incroyablement intelligent. Et même dans ses blagues manquant de finesse on voit toujours cette intelligence et en réfléchissant, on se dit « je n’y aurais jamais pensé ».
Obsédé ? Non. Il ne pense jamais à ça… Il n’en a même pas le temps. Et même si il l’avait, ce n’est pas pour lui un critère pour « bien choisir sa femme »… De toute façon, il ne faut plus lui parler de femme pour l’instant. Car de tous les vétérans du Clan, la mort de la femme de Campino est la seule chose qui leur permit de le voir pleurer.
Irresponsable ? Encore moins. Déjà jeune, il prenait des décisions qui auraient une influence sur sa vie et il a toujours réussi à prendre les bonnes. Et même les gens qui ne l’apprécient guère pour son caractère spécial ont avoué sèchement : « c’est un bon chef… ». Étant un homme sensible, Campino ressent tout de suite une ambiance noire, une dispute ou même, quand quelqu’un ne l’aime pas. Allez savoir pourquoi, ces situations le font sourire… Comme d’habitude quoi. Et le fait qu’il soit le seul aussi « grave » que les gens connaissent fait qu’il ne cherche pas à rencontrer des personnes lui ressemblant, au contraire ! Cependant, il eut dit une fois « j’voudrais voir si ya pire que moi… ». A ce moment, tous les gens présents se sont sûrement dit : « pire que ça… impossible… ».

Concernant le champ de bataille, Campino à une attitude différente devant un ennemi seul que devant une armée. Ce qu’il aime, c’est connaître son ennemi. Pour mieux le frapper certes, mais aussi tout simplement parce qu’il aime ça. Alors il lui parle, ils se parlent pendant le combat… Paraît-il qu’une fois, Campino a réussi à faire marrer son ennemi ! Grave. Mais lorsqu’il est avec son armée, il ne la met pas en danger et est très sérieux.
Lorsqu’il s’agit de protéger quelqu’un, il a une attitude très comique, parce qu’il provoque son ennemi jusqu’au bout par des phrases simples « Ha tu veux te battre trou duc ? Allez viens ! » ou encore « Si tu le touches, t’es mort, parce-que… » et il sort un truc qui a rien à voir. Ca fait même parfois marrer le mec qu’il protège. Ses ennemis n’ont jamais réussi à le « clacher » aussi bien. Et non seulement ça plaît à Campino, mais en plus, il sait très bien que cette stratégie déstabilise l’ennemi.
Concernant son Allatis Rodrigo, on pourrait croire qu’il s’agit de son opposé. Rod est calme et posé, cependant, cela ne l’empêche pas de rire de toutes les conneries de son humain et de l’adorer ; et cette amitié est réciproque. Ils se font une confiance sans faille.

__________•_________

On part d’une silhouette baraquée mais fine. Malgré le caractère un peu désordonné de Campino, celui-ci a une démarche très masculine sans pour autant ressembler à celle d’un primate. Sa cadence est rapide et souple, guidée par de grandes et fines jambes musclées. Sa tête elle, est assez maigre, mais on peut dire que « ça lui va bien ». Chaque détail y est visible.
Lui qui hait les torses poilus, comme il dit ; il n’est pas gâté… Qui ne l’a pas entendu hurler puis rigoler comme un déganté quand il a vraiment bien regardé son torse ? Cependant, comme ceci le terrorise, il se rassure en repensant à son mentor qui lui avait appris à nager. Campino à littéralement éclaté de rire en voyant son torse… Il y a toujours pire, mais il y a toujours mieux. Heureusement, pour décrire son torse, le terme exact est « plaquettes de chocolat », pas « torse de gorille ».
Le dessous… Et bien, comme décrit au dessus, ses jambes sont assez longues mais comme il est grand, cela n’a pas d’apparence anormale.

Quand il était plus jeune, il avait des cheveux assez lisses mais courts, dont une mèche lui passait devant les yeux. Ce style étant passé, il a maintenant une tête assez bordélique sans pour autant lui donner un air mal soigné. Ses cheveux sont coiffés vers l’arrière, ce qui le débarrasse pour de bon des mèches dans les yeux… Son front est toujours très expressif, tourné dans tous les sens. Cela lui donne l’air fou. Tout comme ses sourcils marron foncé, de même couleur que ses cheveux, qui peuvent lui donner n’importe quelle expression. Ceux-ci sont assez broussailleux. En regardant le chef des Piques, ce sont ses yeux que l’on remarque surtout car, n’étant pas de couleur particulière, ils attirent l’attention grâce à leur éclat, la façon par laquelle brille le dynamisme, l’humour et l’intelligence qui se dégagent de l’homme. Bref, on se perd dans son regard, tout comme l’a fait son unique femme lorsqu’elle l’a aperçu pour la première fois. Son nez lui est assez fin, tout comme ses lèvres bien dessinées qui ont la capacité de s’étendre à l’infini pour créer un sourire... Campino n’a pas le menton large, mais pas trop fin non plus. On va pas trop s’attarder sur le menton, parce qu’il n’a vraiment rien de spécial. A part 2 ou 3 cicatrices. Il n’a pas de barbe apparente, à part une très fine, et d’ailleurs, personne ne l’imagine sans.
Ses bras aussi attirent l’attention en particulier son droit dont le dessus est décoré d’un grand tatouage. Chose peut courante dans notre monde… Mais on se fait de l’argent comme on peut, hein m’sieur le tatoueur. Celui-ci représente un crâne, un cœur, une épée, une rose, ces éléments qui ont une signification pour Campino. En dessous il est écrit : « Alles wird gut », ce qui signifie « tout ira bien ». Phrase aussi très significative pour lui.

Campino s’habille généralement de manière décontractée, mais reste tout de même propre, car il n’a beau attribuer aucune importance à l’ordre, pour lui la propreté est primordiale ! Il aime les tee-shirts à manches courtes et a horreur des pulls en laine car il hait cette sensation… Mais qu’y a-t-il d’autre que de la laine ici… ? Le synthétique n’existe pas et de toute façon, Campino aurait détesté ce truc ou on transpire trop vite…


Rodrigo est un étalon bai brûlé, c'est-à-dire marron extrêmement foncé qui tire même vers le noir. Cependant, on peut très bien faire la distinction avec un étalon noir. Rod' mesure plus d'un mètre septante et a une carrure très fine, cependant il ne manque pas de force ni de souplesse... Il possède une balzane blanche dans le bas de son membre postérieur droit, ainsi qu'une grande liste sur sa tête qui ne s'arrête qu'à sa lèvre supérieure.

 

Aime : Son Clan Ҩ Rod Ҩ Rire Ҩ Les bonbons Ҩ La vie  Ҩ La bière
Aime pas : Les tireurs de tronche Ҩ Les grimaces ( niveau du caractère ) Ҩ Les traîtres Ҩ Ranger



III- Once upon a time ...



VOICI MON HISTOIRE ... [AU MOINS 15 LIGNES]
Campino est né au sein du Clan du Pique, dans l’une des tentes qui, à cette époques, était exigües et peu nombreuses tout comme les membres du Clan. Il ne fait donc pas exception au niveau de ses origines, son père et sa mère étant tous deux pleinement du Clan du Pique. Cependant, sa mère, Sally, était très mal vue du Clan, et aucune raison n’était, mis à part qu’elle était mariée à Tony, un homme très dangereux et agressif. Le fils fut donc vu de même manière que les parents jusqu’à ce qu’il devienne assez grand pour comprendre l’ « étendue des dégâts », c'est-à-dire à quel point il devrait se montrer valeureux afin de plaire à son chef. Vers sept ans, Campino avait déjà son idée en tête : il serait bientôt apprenti et ferait prendre au chef la décision de réunir le Clan pour parler de son cas. Naturellement, le jeune garçon s’attendait à ce qu’on le défende. Le dominant était déjà d’âge mur, il ne serait donc pas dur de le convaincre.

Campino abandonna cette idée vers onze ans, car c’est à cette âge qu’il est devenu asocial, nous laissons donc entendre par là qu’il se fichait de l’avis des autres à son égard. Grossière erreur car c’était un garçon doux, intelligent et assez mignon. Seul un homme l’avait remarqué, homme qui accepta d’être son mentor. Ils s’entendirent assez bien car l’homme avait beaucoup d’humour, ce qui plaisait à l’enfant car c’était encore rare dans le Clan du Pique, à l’époque. Inutile d’ajouter qu’il prit donc bien le fou rire de son élève lorsqu’il a aperçu son torse abondamment poilu.

A quinze ans, Campino s’ouvrit de nouveau au monde et y parvint bien plus facilement que par le passé ; il savait énormément de choses et avait hérité de l’humour, l’intelligence et la sympathie de son mentor. Plus il grandissait, plus il voyait à quel point la vie était belle lorsqu’il pouvait être « lui-même ». Lui-même, il le devint encore plus lorsqu’il fut plus mûr, il changea radicalement. Les autres avaient déjà oublié ses parents qui étaient maintenant des doyens. Le vieux chef fut remplacé par le mentor de Campino, à son plus grand bonheur.

Le chef des Piques resta guerrier jusqu’à l’âge de 25 ans, où il fut nommé sous-chef. Méritant bien le rôle de guerrier, arriverait-il cependant à être un bon sous-chef ? Pour lui, la guerre était une bonne façon de le prouver. Une petite armée de solitaires bien entraînés attaqua un soir le Camp.
Campino s’en sortit sans problèmes à part quelques blessures légères. Plutôt content de lui, il affirma que c’était bien son meilleur combat. Son sourire s’effaça lorsqu’il chercha son chef des yeux et ne le trouva pas. Il demanda des nouvelles et apprit sa mort. Pendant plusieurs semaines, ce nouveau chef se força à ne verser aucune larme. Pourtant, c’était un homme sensible et un soir, il versa son chagrin alors qu’il était seul.

A vingt six ans, Campino rencontra une femme, plus jeune que lui. Elle avait vingt quatre ans. Lors de leur rencontre, ils s’entendaient comme chien et chat étant donné que la jeune femme n’avait aucun humour, chose qui pose tout de même problème lorsqu’on est face au chef des Piques. Les relations s’améliorèrent, la jeune voleuse fut finalement séduite, au contraire total de Campino qui la considérait d’abord comme une amie. Alors qu’un soir elle avouait ses sentiments, le chef ne sut quoi dire. Le cœur trop tendre, il n’aurait jamais eu la force de la rejeter. Il fit même un léger sourire, mal interprété par la femme qui se jeta à son cou.
Finalement sous le charme, Campino resta 2 ans en compagnie de son amante. Il refusa tout rapport sexuel, pas par méchanceté mais parce qu’il n’en avait pas envie. Il ne regretta même pas cette froideur lorsque sa femme mourut d’une maladie grave, maladie que nul mage ne put soigner, surtout à cette époque de l’année ou les plantes manquaient cruellement. Il pleura sur le cadavre, cette fois-ci, sous le regard de son Clan.

Campino à connu une véritable tristesse de perdre deux êtres si chers, même la mort de ses parents ne lui fit pas ressentir le besoin de pleurer. Ce n’est pas pour autant qu’il trouve la vie cruelle depuis. De plus, son Allatis a trouvé les mots pour le consoler. Chaque être naît et meurt, et chacun sait que la mort le suit comme une ombre.
 


VI- Who am I ?



Prénom/Pseudo : Haken/Deutsch'

Age : 15 ans

Sexe :

Où as-tu trouver le forum ? Quelque part sur l'arc-en-ciel...

Si tu devais ajouter quelque chose au forum ? Des gens /sort

Code : Vous savez quoi ?
Moi, j'aime l'Allemagne. ♥


DC : Eva


Fiche by Umi de Templactif


_________________

« Denn mit dir habe ich das Gefühl, dass wir heut' Nacht unsterblich sind. Ich weiß, es kann uns nichts geschehen, weil wir unsterblich sind, unsterblich sind... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cours-allemand.forumgratuit.be
Mydria
Chef des Trèfles ♣

avatarChef des Trèfles ♣

• Points de RP : 393
• Messages : 1379


MessageSujet: Re: Campino Waldmann & Rodrigo   Dim 17 Aoû - 0:59

Mein Sampidou *-*

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Beau (:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-artisans-du-reve.forumactif.org/
Daÿlan
Espion en chef des Carreaux ♦

avatarEspion en chef des Carreaux ♦

• Points de RP : 17
• Messages : 27


MessageSujet: Re: Campino Waldmann & Rodrigo   Dim 17 Aoû - 16:11

Haha ♥
Scampi est éternel et restera toujours mon préféré /sort/ xD

_________________

« So let the time take me, I won't fight... So bring me home. » ♦ Sade
« Sehnsucht versteckt sich wie ein Insekt; im Schlafe merkst du nicht, dass es dich sticht... »
♦ Rammstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cours-allemand.forumgratuit.be
Mydria
Chef des Trèfles ♣

avatarChef des Trèfles ♣

• Points de RP : 393
• Messages : 1379


MessageSujet: Re: Campino Waldmann & Rodrigo   Sam 23 Aoû - 11:18

Je n'en doute pas xDD

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Beau (:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-artisans-du-reve.forumactif.org/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Campino Waldmann & Rodrigo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Campino Waldmann & Rodrigo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bmc Racing Team by ClemStyle
» (M) Rodrigo SANTORO (au choix...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Artisans du Rêve ::  :: LES PRÉSENTATIONS - :: Présentations du staff-