Les Artisans du Rêve
Bienvenue sur LADR ♥
N'hésite pas à nous rejoindre ou connecte-toi vite pour des RPs fous 8D

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lenz & Luko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lenz
Guerrier des Trèfles ♣

avatarGuerrier des Trèfles ♣

• Points de RP : 13
• Messages : 90


MessageSujet: Lenz & Luko    Mer 20 Aoû - 15:12


Hi, I'm Lenz Kyra


I- Identity card

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nom : Kyra

Prénom : Lenz

Surnom : « L’Artiste »

Age : 23 ans

Sexe :

Clan : Trèfles

Rang : Espion reconverti en guerrier

Animal : Panda roux

Allatis : Luko




II- Personality & Tastes






Lenz n’est pas très grand et certains le considèrent comme petit à cause de ses 1m53 de haut. Cette taille lui complique parfois la vie car quelques personnes tentent d’en abuser, à son grand détriment. De plus, même s’il est un guerrier au sein de son clan, il n’en a pas le physique : d’apparence frêle, il n’a rien d’un combattant. Il possède des abdominaux, pectoraux et tout le tralala mais certains hommes le dépassent largement sur ce point-là. Il a juste de quoi se battre en cas de besoin – même s’il préfère largement les négociations – mais dispose cependant d’une bonne endurance. Vu qu’il est d’un naturel pacifique, il préfère se contenter d’esquiver jusqu’à l’épuisement de son adversaire afin d’éviter de le blesser. Lâche ? Non, juste pacifique. Malgré cela, il se voit dans l’obligation de porter une arme afin de se défendre s’il en ressent le besoin mais surtout parce qu’il est un guerrier. Il porte donc ce qu’on appelle un sabre d’abordage – et fuck le fait qu’il soit pas sur un bateau – qui est rangé à la gauche de sa ceinture dans un fourreau de cuir. De plus, comme tout membre des Trèfles, il se montre excellent tireur, que ce soit à l’arc ou à l’arbalète, même s’il ne porte pas toujours une telle arme sur lui. Mais revenons à Lenz. Les traits de son visage ne marquent pas vraiment son âge, si bien qu’il semble plus jeune – seulement de deux ou trois ans. Ses yeux sont noisette et affichent son côté pacifique, et sa placidité. Sa peau au teint hâlé porte quelques cicatrices, une bonne dizaine sûrement – mais Songe demeure le winner dans cette catégorie /pan/ Heureusement pour lui, la plupart se trouve dissimulées sous ses vêtements et empêche ainsi que ses interlocuteurs se posent des questions. Elles se trouvent majoritairement sur son torse et son dos ; et pour la seule qui est visible, elle est au niveau de son cou. Ce sont là des éléments de son passé qu’il évite d’évoquer de sa propre initiative. Mais revenons à son physique. Ses cheveux sont courts, brun et ondulés. Aucune mèche ne tombe devant ses yeux et ne gêne la vue. Relativement bien coiffé, il ne s’attarde pourtant guère dessus les matins, se contentant de passer sa main pour le faire gagner un peu de volume.

Habituellement, Lenz est vêtu de simples vêtements de toile : rien d’extraordinaire donc. Etant un ancien espion, il y a certaines habitudes qu’il n’a pas perdues, comme celle d’avoir une sacoche avec de multiples objets et herbes à l’intérieur.

Luko, son panda roux, est de la taille d'un grand chat : le corps sans la queue mesure de cinquante-sept centimètres, et la queue mesure de quarante-trois centimètres. Le bout de ses oreilles, ses sourcils et ses joues sont blancs tandis que son museau et sa gueule sont noirs ; une bande brune raye son museau et ses joues ; ses courtes pattes sont noires et le reste de son corps est roux. Sa queue s'orne de neuf bandes blanches et jaunes et finit par une touffe noire. Ses griffes puissantes lui permettent de descendre des arbres la tête en bas.

Luko:
 

***

Lenz était au départ un espion avant qu’il ne devienne un guerrier, si bien qu’il ne possède pas l’attitude farouche et belliqueuse de tous ses nouveaux confrères de voie. Il n’est pas dans ses habitudes de foncer tête baissée dans la mêlée et heureusement pour lui lorsqu’on voit ses piètres compétences au combat. Cependant, il est loin d’être désarmé mais ses armes relèvent plutôt du domaine intellectuel.

L’un des mots le plus souvent associé au jeune homme est « pacifique ». En effet, il préfèrera éviter chaque affrontement, privilégiant ainsi les négociations. Qu’importe les évènements, il essaiera de résoudre chaque conflit par la non-violence afin d’éviter des morts inutiles. Non parce que, sérieux, la mort d’intel va provoquer la vengeance de truc qui va donc tuer le meurtrier d’intel mais machin, l’ami du meurtrier d’intel va vouloir le venger en tuant truc et ainsi de suite, et ça créé un foutu cercle vicieux. Bref, vous avez compris son résonnement. Selon lui, tuer quelqu’un n’est pas la bonne solution car les retours engendrés peuvent être très dangereux. Il applique également ce principe aux blessures lors d’un combat car elles peuvent provoquer l’humiliation qui faudra après laver. Somme toute, la paix est pour lui la meilleure option existante. Dans cette optique, il tente de la répandre partout où il passe et il agit bien souvent dans son clan en tant que médiateur afin de régler les querelles internes. Mais pourquoi diable est-il devenu guerrier, n’est-ce pas ? Cela, vous le verrez dans son histoire. Mauvaise partie les cocos o/

Revenons à Lenz. Autrefois espion, il a conservé quelques-unes de ses capacités : il lui arrive de manipuler ses interlocuteurs de temps à autre mais il admet n’avoir jamais été très doué en ce domaine. A vrai dire, il mise plutôt sur son sens de l’observation des détails bien qu’il ne soit pas excellent non plus. Il y parvient le minimum qui lui est nécessaire. Non, son véritable point fort se révèle être ses capacités de négociation. Il arrive presque toujours à trouver des accords contentant les deux camps – ou à faire baisser les prix en sa faveur. Pourquoi une telle réussite ? Tout simplement parce qu’il sait écouter. Toujours à l’écoute, il enregistre tous les éléments susceptibles de lui être utiles afin de trouver un accord. De cette manière, il dispose de tous les éléments essentiels dont il a besoin. A vrai dire, hormis sur les négoces où il excelle, il s’avère être une personne plutôt polyvalente.

Chez les Trèfles, on parle souvent de lui en l’appelant « L’Artiste ». Passionné par les arts, en particulier le dessin, il n’est pas rare de le voir sur son carnet avec un crayon à la main. C’est chez lui une habitude qui ne le quitte pas, et personne ne sait ce qui le pousse à griffonner sur ces pages blanches. Personne ne sait non plus où il va chercher toute cette imagination qui apparait dans ses créations. A vrai dire, personne ne lui pose la question : personne n’ose. Pour une raison inconnue, le talent peu commun du jeune homme intrigue mais effraie un peu. On le laisse faire, il ne pose de problèmes à personne. De toute façon, si vous écoutez les anciens du clan, ils vous diront qu’il est bien souvent perdu dans ses rêveries lointaines où seul son esprit y a accès. Ce côté artistique et rêveur lui offre une part de mystère. Il semble ailleurs, comme inatteignable. Pourtant, cela n’est pas vraiment le cas. Avec tous, il se montre jovial et convivial, ouvert à la discussion. Si vous l’abordez, il n’hésitera pas à discuter avec vous. Autrement, il restera dans son petit monde où il erre en solitaire depuis tout jeune. Réservé mais ouvert, ce jeune a de cette manière quelques paradoxes de caractère et de comportement. De plus, ne vous attendez pas à le voir parler de lui de sa propre initiative. Il n’aime pas que la conversation tourne autour de lui, il se dénigre tout le temps. Modeste, humble ? Oui-da ! Ce n’est pas le genre d’homme à se vanter de la réussite de ses missions ou autre. Il agit, c’est tout, et refuse bien souvent toute récompense pour ses opérations accomplies. C’est là son côté d’artiste qui le rend un peu « décalé » par rapport aux autres. Notez également qu’il ne mentionne jamais son passé. Il en parle parfois à ses proches qui lui posent des questions mais selon son humeur, il peut ne pas répondre. Cependant, son passé ne le hante pas : il est écrit, point. Il ne s’attarde pas là-dessus, bien que certains évènements l’aient marqué plus qu’il ne l’aurait voulu. Certaines personnes supposent que c’est à cause de cela qu’il est si souvent dans la lune, si rêveur. Certains pensent qu’il se réfugie dans ses dessins et son imagination. Il n’a pas été surnommé l’Artiste pour rien.

Lorsque vous lui parlerez, Lenz saura se montrer attentif à vos propos et arborera bien souvent un air joyeux sur le visage. Il ne se laisse pas abattre facilement et persévère pour accomplir ses objectifs – comme la paix. Sensible et expressif, il est rare de le voir dissimuler ses émotions : les seules fois où il cherche à les cacher c’est face à des ennemis en particulier. Il se moque de savoir que ses proches ou ses interlocuteurs savent ce qu’il ressent. Cela a au moins le mérite de faire transparaître aux yeux de tous son honnêteté et sa sincérité. De plus, il se montre le plus fréquemment comme quelqu’un de clément et d’indulgent. Il ne recherche pas la vengeance et pardonne donc facilement. N’essayez cependant pas de profiter de sa pitié pour le trahir, vous pourriez perdre définitivement son amitié. Comme tous les Trèfles, la loyauté est quelque chose d’important pour lui et il déteste la trahison. Ainsi, il est digne de confiance : vous pouvez lui confier tous vos secrets sans aucune peur, il les gardera pour lui, même s’il était autrefois un espion. Les révélations données en toute confiance, en relation d’amitié, resteront pour lui.

Luko est aussi placide que son humain et a la particularité de se montrer assez paresseux. Il adore lorsque Lenz commence à dessiner, cela est pour lui signe d’une bonne sieste. Autrement, il est plutôt peureux et se réfugie souvent derrière le jeune homme lorsqu’un inconnu leur fait face mais la minute d’après, il peut se tenir entre les deux interlocuteurs, montrant sa volonté de défendre son humain. Le petit panda est tiraillé entre sa peur de voir Lenz revivre les évènements d’il y a deux ans et sa bravoure qui lui insuffle de se dresser face à ses interlocuteurs pour le protéger. De plus, il s’inquiète souvent lui lorsqu’il le voit plongé dans ses pensées ou face à quelqu’un qui ne lui veut pas forcément du bien. Mais, en dehors de cela, leurs relations ne sont pas vraiment au plus haut point de l’amitié. Même s’ils s’entendent bien, Luko aime bien le charrier et le railler mais surtout, il lui en veut. Il lui en veut de l’avoir laissé derrière, de l’avoir obligé à fuir lorsque cela s’est produit. A vrai dire, le petit panda n’a jamais compris pourquoi Lenz avait fait cela.


 

Aime : Luko Ҩ La paix Ҩ L'art Ҩ Les étoiles

N'aime pas : La guerre Ҩ La violence Ҩ Les réalistes



III- Once upon a time ...




Les feuilles mortes jonchaient le sol et les arbres arboraient des couleurs flamboyantes. Une brise glaciale soufflait entre les branches et dans les sous-bois. L’automne était arrivé à la joie de certains, au grand déplaisir d’’autres car il était annonciateur de l’hiver qui approchait. Par une nuit sans lune, les étoiles se retrouvant seules dans la voûte céleste, des cris vinrent déchirer le silence qui recouvrait le campement des Trèfles. Les Kyra venaient d’avoir leur second enfant, un jeune garçon qu’ils nommèrent Lenz. L’aîné, sa sœur de cinq ans plus âgée, appelée Alisa, l’observait avec dédain et se demandait comment un petit machin comme lui pouvait être son frère. Elle n’obtint jamais la réponse.

Lenz commença donc sa vie chez les Trèfles sous la protection de ses parents et les preuves de jalousie de sa sœur qu’il ne remarquait même pas. Son aînée était inexistante à ses yeux car il passait son temps à jouer avec une petite boule de poils qu’il avait nommé Luko. On lui avait expliqué qu’il s’agissait de son Allatis et qu’il était lié à cet animal. Des explications que l’enfant n’écoutait que d’une oreille, préférant la compagnie de son partenaire de jeu que celle de ces vieux grincheux du clan. Dès qu’il sut marcher sans aucun problème, il commença à arpenter le campement avec son panda roux puis, au fil des ans, à sortir en forêt pour explorer le vaste monde qui l’entourait. Plus les années passaient et plus il causait du tort à ses parents. Ceux-ci ne comptent plus le nombre de fois où ils ont dû se lever en pleine nuit pour aller le chercher. Puis, à chaque fois qu’ils s’apprêtaient à le sermonner, son sourire innocent et ses yeux emplis d’incompréhension les faisaient renoncer, ce qui provoquait la furie de l’aînée. Elle tentait d’empoisonner la vie de son frère mais quoi qu’elle fasse, ses tentatives échouaient lamentablement. Et lorsqu’elle arrivait à lui faire une crasse, celle-ci se transformait en une heureuse trouvaille. Par exemple, elle était parvenue à faire glisser le jeune garçon qui dévala une longue pente. Lorsqu’il fut en bas, il trouva un collier couvert de terre. Il le ramassa et rentra au campement avec l’aide de Luko. Par chance, sa chute n’avait entraîné que quelques bleus et écorchures et sa trouvaille appartenait au voleur en chef du clan qui le remercia devant l’aînée qui observait la scène non loin de là. Et cela n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Malgré tous ces incidents, Lenz continua ses petites vadrouilles sans se poser de questions. Il ne s’attardait pas sur le comportement de sa sœur qui le détestait pour une raison qui l’ignorait. Il préférait se concentrer sur son apprentissage qui n’allait pas tarder à commencer mais il devait tout d’abord choisir sa voie. Guerrier, voleur ou espion ? Sa famille guerroyait depuis de nombreuses années et il aurait été logique qu’il suive cette voie, comme sa sœur l’avait fait. Cependant, il n’aimait pas se battre et optait davantage pour la paix et la non-violence. De plus, il possédait une certaine curiosité qui pourrait lui être utile. De fil en aiguille, après quelques réflexions, il commença sa formation d’espion. Ses parents ne discutèrent pas son choix, bien que son père fût déçu. Pour sa sœur, cela n’était qu’une raison supplémentaire pour le haïr.

Ses entraînements se déroulaient un à un sans trop de problèmes. Même s’il n’excellait pas dans sa voie, il s’en sortait relativement bien, assez en tout cas pour être promu espion rapidement. Ainsi il quittait son rang d’apprenti pour rejoindre la cour des grands.

L’année de ses quinze ans nota ce qu’il appelle la rupture. Alors qu’il revenait de la ville après une chasse aux informations, il vit tout le campement en ébullition : certains guerriers tenaient leurs armes, d’autres avaient du sang sur eux. Il ne tarda pas à repérer quelques cadavres. Une bataille avait sans doute eu lieu avec un autre clan vers les frontières. Ce massacre le révulsait : il était sûr que tout aurait pu se régler dans la paix la plus totale. Il aperçut sa mère qui était en larmes et lorsqu’il s’apprêta à lui demander ce qu’il s’était passé, quelqu’un le gifla brutalement. Sous le choc, il regarda le responsable, étonné. Sa sœur. Du sang recouvrait ses mains et sa jambe, elle était blessée. Elle lui cria qu’il était la honte de la famille car il n’était pas un guerrier et qu’il les avait laissés se battre tandis que lui était tranquillement en ville. Furibonde, elle partit sans s’expliquer. Ne comprenant pas la situation, il retourna vers sa mère pour lui demander des explications mais elle partit en courant. Désemparé, l’adolescent resta planté sur la place principale du campement, s’interrogeant sur la raison de tout ceci. Il sentit ensuite une main sur son épaule et il fit face à l’individu qui n’était autre que son mentor. Ce dernier l’entraîna loin de l’agitation et lui expliqua la situation.
Après cet accident, Lenz dut se faire une raison : il ne serait plus accepté au sein de sa famille à cause de son choix de voie. Il avait appris que son père était décédé au cours de la bataille et lui, l’unique fils des Kyra, il ne pourrait le remplacer en tant que guerrier. Depuis cet accident, il n’a plus aucun lien avec sa mère, ou sa sœur – bien qu’il n’en avait déjà pas avec son aînée – ce pourquoi il appelle cela la rupture. Il était tout seul, avec pour seule compagnie son cher Luko. C’est quelques temps après cette période qu’il acquit son surnom car il commença à dessiner et à être ailleurs. Un « phénomène » qui fut accentué suite à un autre évènement.

Les années passèrent sans autre incident notable jusqu’à ses vingt-et-un ans. Il continuait d’effectuer quelques missions d’espionnage entre deux dessins. Cependant, l’une de ses missions tourna rapidement à la catastrophe et certains pourront considérer le mot faible. Lenz ne comprend d’ailleurs toujours pas comment il s’est fait repérer. L’un de ses points forts était la discrétion alors comment ? Mais au lieu se poser des questions, revenons à ce qu’il s’est passé. Sa mission était d’aller observer le territoire des Jokers et si possible, jeter un œil au campement. Un aller-retour tout simple, il devait éviter tout contact avec les membres de ce clan. Acceptant donc sa tâche, il partit en direction du centre de l’Arianne. Il parcourut leur territoire et réussit même à observer leur campement : tout était en ordre et réussi, il n’était pas repéré par l’ennemi. Et pourtant, tout dérapa. Alors qu’il quittait les terres Jokers dans la plus grande discrétion, il perçut du bruit derrière lui. Il se retourna mais ne vit rien. Il ordonna aussitôt à Luko de fuir mais son panda refusa. Lenz l’obligea alors à le faire en lui lançant des pierres. Et dès que la queue rousse eut disparu dans les fourrés, il n’eut pas le temps de faire le moindre mouvement que quelqu’un le frappa à la tête et il s’effondra au sol, inconscient.

Lorsqu’il se réveilla, il ne vit rien. Seul le noir l’entourait et il comprit bien vite qu’il avait les yeux bandés. De plus, il avait rapidement remarqué qu’il avait les mains et les pieds liés : il était prisonnier. Il s’efforça de rester calme malgré la peur qui venait à vive allure. Il entendait des voix peu rassurantes sur ce qui allait lui arriver. Et lorsqu’une lame s’enfonça sans ménagement dans son épaule, il ne put retenir un cri de douleur que Luko ressentit aussitôt, malgré la distance qui les séparait.

Un mois passa – ou plutôt un mois et treize jours – où Lenz subit le bon vouloir de ses geôliers Jokers. Les interrogatoires s’enchaînaient et étaient bien souvent mêlés à de la torture. Le jeune homme tenta de résister mais autant vous dire de suite qu’il ne faisait qu’aggraver ses souffrances et il ne tarda pas à craquer. Oui, il révéla quelques secrets mais rien de bien important. Par exemple, il ignorait l’état des défenses de son clan, n’étant pas guerrier. Mais revenons à notre espion. Une fois qu’ils eurent fini de tirer de lui toutes les infos intéressantes qu’il pouvait, ils le relâchèrent et le jetèrent dans le bois de la peur pour qu’il y meure. Cependant, malgré le piteux état dans lequel il était, il parvint à retourner au campement des Trèfles où il se rendit dans la plus grande discrétion à la tente du mage pour se faire soigner.

Dès qu’il fut rétabli, il refusa de reprendre sa carrière d’espion. Traumatisé par ce qui lui était arrivé, il ne voulait pas qu’une telle aventure se reproduise. Il opta pour devenir guerrier car il ne courrait pas les mêmes risques. Il se révéla être un combattant médiocre : il faut dire qu’il préfère la paix. Concernant ce qu’il s’est passé au cours de sa dernière mission, il ne le cache pas. Cependant, il se pose des questions : comment s’est-il fait repéré ? Il n’arrive pas à trouver la réponse. En vérité, il s’agit des actions de sa charmante sœur qui espérait l’éliminer une bonne fois pour toute. Et à nouveau, elle a échoué.

A présent, Lenz est un guerrier moyen des Trèfles qui s’en sort correctement à travers diverses techniques pour résoudre les affrontements par la paix et non la violence. Il ignore toujours l’implication de sa sœur et il a tourné la page quant à ce qu’il s’est passé. Si une chose n’a pas changé, c’est son envie de dessiner.
 


VI- Who am I ?



Prénom/Pseudo : Maëlle / Times

Age : 16 ans

Sexe :

Où as-tu trouver le forum ? QC ? Ah non, ce compte-là c'est que mon DC '-'

Si tu devais ajouter quelque chose au forum ? Plopi ♪

Code : C'est Raoul,mon pitbull ♪ /pan/

DC : Pfiou, trop long x)


Fiche by Umi de Templactif



Dernière édition par Lenz le Ven 22 Aoû - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Campino
Chef des Piques ♠

avatarChef des Piques ♠

• Points de RP : 348
• Messages : 1136


MessageSujet: Re: Lenz & Luko    Mer 20 Aoû - 19:25

Ah, j'aime déjà le physique, impatiente de lire la suite ! ^^
Et son panda est juste trop mignon /o

_________________

« Denn mit dir habe ich das Gefühl, dass wir heut' Nacht unsterblich sind. Ich weiß, es kann uns nichts geschehen, weil wir unsterblich sind, unsterblich sind... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cours-allemand.forumgratuit.be
Lenz
Guerrier des Trèfles ♣

avatarGuerrier des Trèfles ♣

• Points de RP : 13
• Messages : 90


MessageSujet: Re: Lenz & Luko    Mer 20 Aoû - 21:15

Merci :3
Pour le panda roux, je dis merci à Susucre, c'est elle qui me l'a proposé ^^
La suite arrive prochainement ^.^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenz
Guerrier des Trèfles ♣

avatarGuerrier des Trèfles ♣

• Points de RP : 13
• Messages : 90


MessageSujet: Re: Lenz & Luko    Ven 22 Aoû - 12:08

Fini ♣

J'aime pas vraiment ce que j'ai fait, hormis deux ou trois passages >< Et pourtant, j'adore mon perso x)
Dédicace à Susucre qui m'a donné l'idée de l'Allatis et d'une partie de l'histoire ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koda
Guerrier des Jokers •

avatarGuerrier des Jokers •

• Points de RP : 5
• Messages : 102


MessageSujet: Re: Lenz & Luko    Ven 22 Aoû - 12:32

Autant dire, je suis fan de Zuko <3 Et Lenz est trop chou même s'il n'a pas de chance et beaucoup d'espoir.
De rien l'amie !

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mydria
Chef des Trèfles ♣

avatarChef des Trèfles ♣

• Points de RP : 393
• Messages : 1379


MessageSujet: Re: Lenz & Luko    Sam 23 Aoû - 11:15

Roh mais attendez moi y a trop de DC XDDD Hum j'suis perdue... C'est qui Susucre ? XD

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Beau (:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-artisans-du-reve.forumactif.org/
Lenz
Guerrier des Trèfles ♣

avatarGuerrier des Trèfles ♣

• Points de RP : 13
• Messages : 90


MessageSujet: Re: Lenz & Luko    Sam 23 Aoû - 11:33

Dommage Alou xD

Susucre, c'est Koda, nouvelle membre x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mydria
Chef des Trèfles ♣

avatarChef des Trèfles ♣

• Points de RP : 393
• Messages : 1379


MessageSujet: Re: Lenz & Luko    Dim 24 Aoû - 10:02

T'es méchante ! XD
J'avais pigé merci x)

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Beau (:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-artisans-du-reve.forumactif.org/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lenz & Luko    

Revenir en haut Aller en bas
 

Lenz & Luko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Louanne E. Sweetlove ♥ Bethany Joy Lenz
» (F) Bethany Joy Lenz - humaine
» Rend toi sinon... Tu seras privé de dessert ! /Blair Lenz/
» [0149] LENZ, Mao [VOLTALI]
» Demoiselle en détresse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Artisans du Rêve ::  :: LES PRÉSENTATIONS - :: Présentations du staff-