Les Artisans du Rêve
Bienvenue sur LADR ♥
N'hésite pas à nous rejoindre ou connecte-toi vite pour des RPs fous 8D

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dayron
Guerrier des Jokers •

avatarGuerrier des Jokers •

• Points de RP : 4
• Messages : 75


MessageSujet: Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »   Dim 24 Aoû - 14:15


Hi, I'm Dayron Sharper


I- Identity card

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nom : Sharper

Prénom: Dayron «Starfly» - Il est majoritairement appelé Starfly, même au sein des Jokers

Age : 31 ans

Sexe :

Clan : Jokers

Rang : Guerrier

Animal : Kitsune (renard à neuf queues pouvant prendre forme humaine) [Nota bene : 247 ans - 27 ans en forme humaine]

Allatis : Azzann




II- Personality & Tastes







Dayron est plutôt grand du haut de ses 1m84 et il se trouve satisfait de sa taille car elle lui est très utile pour intimider ses interlocuteurs. Qu’importe ce que certains puissent en dire, l’intimidation est un avantage parfois non négligeable selon la situation et il faut savoir l’utiliser à bon escient. Cependant, nous verrons cela plus tard ! En attendant, revenons à lui : étant un guerrier, il a su améliorer sa forme physique pour pouvoir exercer correctement sa voie. Par conséquence, son corps se révèle être musclé et apte à utiliser tout type d’arme. Ainsi, combattre au marteau de guerre n’a jamais été un problème pour lui bien qu’il opte pour un autre style d’arme. En effet, il combat fréquemment avec un fléau d’armes baptisé Volsung – pourquoi un tel nom ? plus d’infos dans le caractère ! – fait de bois et de fer. Cependant, lorsque l’adversaire se rapproche, il se saisit alors de sa hache, Winona. Chaque arme est rangée d’un côté de sa ceinture et sont dissimulées par son manteau de cuir. Mais revenons à Dayron. Les traits de son visage affirment pleinement ses trente-et-un ans qu’il ne cache pas. Son âge n’est pas une honte selon lui : au contraire, il vient prouver qu’il a de l’expérience et qu’il n’est pas un débutant. Ses yeux sont bleu gris et affichent sans aucune gêne sa malice ou ses moqueries. Sa peau est claire, peu hâlée, et porte quelques cicatrices, vestiges de ses défaites ou de l’un de ses affrontements avec Azzann, son allatis. Ses cheveux sont coupés courts et de couleur brune. Aucune mèche ne tombe devant ses yeux et ne lui gêne la vue. Relativement bien coiffé, il ne s’attarde pourtant guère dessus les matins, sa coiffure lui permettant de passer outre. L’avantage des cheveux courts vaincra.

Habituellement, Dayron est vêtu d’un pantalon de cuir noir avec un simple t-shirt de la même couleur mais surmonté d’un long manteau de cuir qui lui tombe aux mollets. Oui, j’en conviens, il a un look assez futuriste. Ses bottes sont elles aussi de cuir et de la même couleur que le reste. Ses armes sont ainsi dissimulées par sa veste, ce qui est un avantage non négligeable.

Azzann est un kitsune, un renard à neuf queues au pelage doré et aux prunelles ambrées mais pour une raison que tout le monde ignore, seules six sont actuellement visibles. Cependant, le plus étonnant est sa capacité à prendre forme humaine. D’ailleurs, celle-ci préfère largement cette forme et se présente comme la compagne de route de Dayron – parfois même comme sa femme, au grand désespoir du guerrier qui corrige la chose immédiatement. Lorsqu’elle est humaine, elle se révèle être une jeune femme à la chevelure de feu ondulée au regard vert aguicheur.

Forme humaine:
 

Il y autre point important de préciser avec la kitsune et qui est plutôt important, vous en conviendrez : ses pouvoirs. Et oui, tout kitsune a des pouvoirs. Elle en a neuf en tout, mais seulement six lui sont accessibles. Pourquoi elle n'a pas accès à tous ? C'est un secret qu'elle garde férocement. Voici donc la liste de ses pouvoirs (ceux en italique sont ceux qu'elle peut utiliser) : Maniement du feu lorsqu'elle sous sa forme de base (c'est-à-dire en renard) ; transformation en humain ; don de guérion ; invisibilité (seulement pendant une heure et ce sur une période de soixante-douze heures, et uniquement lorsqu'elle sous sa forme de base) ; transformation en sphinx ; apparition et vision des rêves ; créations d'illusions ; manipulation des esprits ; capacité de voir et d'entendre ce qu'il se passe dans le monde.

***
D’aussi loin qu’il se souvienne, Dayron a toujours été appelé Starfly. Ce pseudonyme est presque devenu son prénom pour une raison qui lui échappe encore. Peut-être que son allatis a une implication dans cette affaire mais il préfère éviter de lui demander. Pourquoi, alors que la kitsune est liée à lui depuis sa naissance ? C’est probablement là que réside le problème, entre autre. Azzann profiterait de cette « faiblesse » pour obtenir ce qu’elle recherche depuis tant d’années mais que son humain ne souhaite pas lui donner. Quoi donc, n’est-ce pas ? Mauvaise partie mes cocos et je me rends compte que je vous raconte des choses inutiles pour son caractère. Enfin, presque inutiles.

Revenons sur le caractère de notre guerrier à présent. Téméraire, il n’hésite guère à faire preuve d’audace et son attitude s’avère dans la plus part des cas fort dangereuse. La hardiesse est ce qu’il considère comme l’une de ses qualités – enfin, surtout Azzann. De cette manière, il ose ce que d’autres évitent avec prudence. S’il faut servir d’appât pour permettre à des frères d’arme de passer sans risque, il le fera sans aucune crainte. Si la seule issue possible est de traverser un pont délabré, il foncera sans se soucier des conséquences. La peur ? Ce n’est pas une émotion qui le côtoie dans ce genre de situations, non celle-ci vient lorsque sa kitsune chercher à obtenir de lui ce qu’elle désire ardemment depuis tant d’années. Mais là n’est pas le sujet, n’est-ce pas ? Défier la mort n’est pas un problème pour lui, il le fait n’importe quand. Un brin suicidaire ? Oui, il semblerait et à vrai dire, il ne le dément pas. Cependant, il serait idiot de penser que tous ses actes sont irréfléchis et spontanés. Le Joker est loin d’être impulsif – cela lui arrive mais cela reste rare – : au contraire, il se révèle être calculateur. Toutes ses actions sont réfléchies et non réalisées à la va-vite. Il sait pertinemment que, dans la mêlée, un plan peut lui sauver la vie car même s’il ne craint pas la mort, il n’a pas envie de passer l’arme à gauche. Pourtant, ses interlocuteurs ou ses adversaires ne décèlent rarement l’once d’un plan dans son attitude. Chose étonnante, non ? Et ce n’est pas volontaire ! Oui, vous avez bien lu. Il parvient à dissimuler ses stratégies sans le vouloir. Comment y arrive-t-il alors ? Pour tout vous dire, c’est assez simple : son attitude et son comportement ont quelque chose d’assez… illogique. Oui, illogique, c’est le mot. Et de cela découle une certaine imprévisibilité. Ces deux éléments réunis font croire que les plans et lui ne sont pas compatibles et qu’il ne doit sa réussite qu’à la chance. Cruelle erreur ! Beaucoup de personnes tombent dans le panneau et cela ne le dérange nullement. A eux de faire plus attention. Cependant, il doit en effet beaucoup de choses à la chance. Oui, il fait partie de ces gens chanceux qu’on haït mais – car il y a mais, sinon ce n’est pas drôle – sa chance a tendance à s’envoler sur certaines situations, notamment avec Azzann.

Lorsqu’il a intégré le Clan des Jokers, les remarques sont allées bon train et certains membres n’ont pas tardé à se demander s’il lui manquait une case. En effet, avec son côté fort illogique – comme par exemple dire clairement qu’il n’aime pas le leader du clan alors que ce dernier est à dix mètres de lui –, il semble un peu taré, voire fou. Après tout, comment justifier une telle attitude ? Dayron a conscience de toutes ses rumeurs qui circulent sur lui mais il n’en tient pas compte. Il en tire même profit pour effrayer des jeunes un peu trop curieux. Pourtant, lorsqu’on le voit, il n’a pas l’air guère menaçant. Toujours très souriant, il apprécie de rire – il sait rester sérieux lorsque la situation le demande, pas comme un dénommé Campino *fuis* – et se montre assez souvent moqueur, bien que la plupart du temps ses moqueries demeurent sans méchanceté. Lorsqu’il vous raille, ne vous énervez pas et prenez plutôt cela à la rigolade. Par ailleurs, ne vous offusquez pas s’il vous donne un surnom quelque peu idiot. Il en a toujours été ainsi et cela n’est pas près de changer. Il a dans ses habitudes de donner des surnoms à chaque personne et parfois même à des objets – notez que ses armes possèdent chacun un nom. Ne cherchez pas à trouver le sens de votre surnom, vous risqueriez d’attraper une migraine. Ses pensées illogiques sont dures à pénétrer – et comme elles sont dures, elles gagnent à tous les coups face à votre tête. C’est comme lorsque vous vous prenez un mur : votre genou perd et le mur gagne parce qu’il est plus dur.

Certains l’ont qualifié d’excentrique. Vérité ou simple absurdité ? Il est vrai que son comportement est plutôt en opposition avec les habitudes courantes et est plutôt atypique. Combien de personnes avez-vous vu sauter au-dessus du feu plutôt que d’en faire le tour ? Ou encore, connaissez-vous beaucoup de personnes qui boivent de l’alcool dès le petit matin ? Et non, Alheirinn n’est pas un exemple. Cette fille est un cas à part, ne cherchez pas. Bref. Il semblerait que le qualificatif d’excentrique lui sied bien, qu’importe ce qu’il puisse en dire. Et pour tout vous dire, ce n’est pas une chose qu’il dément. Parfois cherchera-t-il à nier mais c’est juste pour les apparences. Ou alors, ce n’est qu’une stratégie de l’un de ses plans étranges et illogiques. Personne n’est capable de le déterminer avec précision. Pour faire simple, c’est Dayron.

Notre guerrier se révèle être un adepte de la procrastination, c’est-à-dire qu’il remet souvent les décisions ou les actes au lendemain. Il doit ranger sa tente ? Hum, il le fera plus tard. Amener un colis ? Pareil. Et non, il n’est pas bordélique, loin de là. Il est un minimum ordonné mais cela n’empêche pas quelques affaires de traîner – surtout lorsqu’Azzann est passée par là. A cela s’ajoute son insubordination. Il n’est pas né au sein d’un Clan et cela se sait rapidement. Il a en effet beaucoup de mal à accepter les ordres, lui qui a vécu pendant longtemps en vagabond, effectuant quelques boulots à la ville. Ce côté rebelle lui cause quelques torts mais il fait avec. Pourquoi a-t-il rejoint les Jokers alors, n’est-ce pas ? Disons que cela a constitué une amélioration de sa situation mais cela, vous le découvrirez dans son histoire.

Dayron, malgré son appartenance à un Clan, s’avère être un grand indépendant qui n’accepte que rarement l’aide qu’on lui propose. Enfin, il serait indépendant si son allatis ne le suivait pas partout en forme humaine. Si on omet la rouquine, il a toujours vécu en solitaire et certaines habitudes sont dures à oublier. De plus, opérer en solo comporte moins de risques et d’imprévus, même si, selon lui, Azzann a exactement le même effet. Et oui, sa kitsune occupe une bonne partie de ses pensées, comme vous l’avez sans doute remarqué à travers les divers paragraphes qui composent le caractère. Pourquoi me demandez-vous ? Pour la simple et bonne raison qu’il se méfie d’elle. Il sait qu’elle ne lâchera pas l’affaire pour obtenir ce qu’elle veut alors il fait attention à ne faire apparaître aucune faille. A la moindre faiblesse elle en profitera, il le sait. Peut-être est-ce l’une des raisons pour laquelle il demeure indépendant : ainsi peut-il rester concentré. Cependant, indépendance ne veut pas dire asocial, loin de là. Au contraire, il sait se montrer chaleureux et convivial, prêt à discuter, mais il évite de tisser des liens amicaux, même au sein des Jokers. Pourquoi ? C’est ce que nous allons voir dans le caractère de cette chère Azzann.

Nous parlerons d’elle principalement lorsqu’elle est sous forme humaine. Elle se montre très possessive et, pour elle, Dayron lui appartient. Il est à elle et uniquement à elle – et comprenez bien que le principal intéressé n’est guère d’accord avec cela. Auparavant, seule elle avait le droit de lui adresser la parole ou de l’appeler par son vrai nom – c’est de là que vient le surnom Starfly, entre autre car ce n’est pas la seule raison. Elle a cependant dû faire quelques concessions et laisser les autres pouvoir lui parler mais toute personne l’approchant de trop près se heurtera au courroux de la rouquine qui ne laissera personne s’emparer de son humain. Elle s’avère être une menteuse invétérée et qui a parfois tendance à prendre ses rêves trop au sérieux – comme lorsqu’elle se déclare la femme du guerrier, ce que ce dernier corrige aussitôt. Elle est une manipulatrice dans l’âme et n’a aucun scrupule à utiliser sa beauté comme arme, à trahir ou à agresser les proches de son humain qui se rapprochent trop de lui. Comprenez bien également que deux cent quarante-sept ans d’existence lui ont permis de devenir une pro dans ce domaine. Ses relations avec Dayron sont quelque peu au point mort mais elle s’en moque, tant qu’il est à elle. C’est à croire qu’il s’agit là de la seule chose qui l’importe mais je vous rassure, ce n’est pas le cas. Elle n’hésite pas à malmener son humain à partir du moment où il fait quelque chose qui lui déplaît – comme la semer ou autre. Elle n’hésite pas non plus à le blesser si cela leur permet de se tirer à bon compte d’une situation foireuse. Comprenez bien qu’il est à elle et que, par conséquence, elle peut faire ce qu’elle souhaite de lui. Cependant, et je pense que vous l’avez compris, le guerrier est en désaccord complet avec elle et cela fait rire Azzann qui ne peut s’empêcher de se moquer de lui et de le narguer. Tout ce qu’elle souhaite, c’est obtenir ce qu’elle veut de lui mais elle saura se montrer patiente sur ce point. Elle sait qu’il craquera, qu’importe ses tentatives afin d’y échapper.

Cependant, la kitsune donne une tout autre image d’elle auprès des personnes qui ne la connaissent, soit presque tout le monde. Aux yeux de tous, elle a l’air d’une allumeuse un peu sauvage et qui semble éperdument amoureuse de Dayron. Pour les rares qui la connaissent, ils rient devant l’absurdité de ceux qui croient une telle chose. Azzann n’est uniquement intéressée par une chose dont seule elle connait l’existence et c’est cette chose qui guide toutes ses actions, et non l’amour.


 

Aime : L'humour Ҩ Rire Ҩ Etre seul Ҩ Ne pas être avec Azzann Ҩ Les plans foireux Ҩ L'alcool Ҩ Fumer de l'herbe Ҩ La liberté qu'il ne possède pas à cause d'Azzann Ҩ Azzann, car elle est tout de même son allatis

Aime pas : Azzann Ҩ L'obsession d'Azzann Ҩ Ce que veut Azzann Ҩ Etre avec Azzann, aussi bonne guerrière soit-elle Ҩ La dépendance Ҩ Ceux qui prennent tout au premier degré



III- Once upon a time ...





Rien que le vide, le néant. D’aussi loin qu’il se souvienne, sa vie n’a commencé qu’à ses six ans. Avant, ce n’est que du noir, un trou béant dont il ne voit pas le fond. Parents, famille, comment en est-il arrivé là, etc… que des éléments qu’il ignore. Cherche-t-il à savoir ? A moitié. Les réponses sont à portées de main mais il ne les saisit pas. Il préfère les chercher par lui-même. Il ne veut pas demander à Azzann qui en profiterait pour obtenir ce qu’elle veut de lui. Commençons donc sa vie à partir de là où il s’en souvient.

○○○
Six ans.
Lorsqu’il se réveilla, une brise glacée le fit frissonner mais il sentit aussitôt une épaisse fourrure être posée sur ses épaules. La chaleur le parcourut et chassa le froid de son corps. Il releva la tête pour apercevoir cette personne qui était à ses soins et vit une jeune femme aux cheveux de feu mi-longs et ondulés. Ses yeux verts le fixaient intensément, si bien qu’il se sentit gêné au bout de quelques minutes de silence. Il ignorait qui elle était mais cela ne semblait pas réciproque. Peut-être la connaissait-il aussi mais il ne se souvenait de rien. L’amnésie le frappait et il lui était impossible de se rappeler ce qu’il faisait ici, où était sa famille et tous les autres éléments importants. Malgré tout, il avait l’impression que cette inconnue lui était importante mais il n’aurait su expliquer pourquoi. Puis, celle-ci prit la parole :

abc« T’es réveillé Dayron ? T’embête pas à parler, hoche simplement la tête si t’es bien réveillé et pas dans un demi-sommeil. Et pose pas de questions.

La rouquine s’assit devant lui et ne le quittait pas des yeux. Même en la fixant, il ne parvenait pas à déchiffrer le masque qui était sur son visage. Il n’arrivait pas à lire en elle et connaître ses intentions. Cependant, il la trouvait étrange. Il ignorait pourquoi il avait une telle impression mais il était sûr qu’il allait bientôt le découvrir. Il hocha la tête positivement.

abc- Parfait ! Dayron, je suis Azzann, une kitsune, et par la même occasion ton allatis. Un allatis, c’est un animal qui es lié à toi de ta naissance jusqu’à ta mort, compris ? Un kitsune, c’est un renard à plusieurs queues – pour ma part j’en ai neuf – capable de se métamorphoser en humain, ce pourquoi je ressemble en tout point à une jeune femme. Tu me suis ? Quoi qu’il arrive, je serai là pour te protéger et m’occuper de toi, alors ne t’inquiète pas.

Elle fit une pause et en voyant l’enfant hocher la tête malgré le flot d’informations, elle reprit :

abc- Tu t’appelles Dayron, mais y a que moi qui ait le droit de t’appeler ainsi, ok ? Par conséquence, tu t'appelles aux yeux de tous Starfly. Et pas question de changer, cela en est ainsi depuis plusieurs années. Donc, si on croise le chemin d’une quelconque personne, tu es qui ?

abc- Starfly.

La jeune femme lui sourit amicalement : elle semblait vouloir le mettre en confiance, ce qui était normal après tout si elle était son allatis. Il avait cependant du mal à concevoir une telle chose. En apparence, cette Azzann n’était qu’une humaine, tout ce qui a de plus normal. Le seul élément qui pouvait éventuellement confirmer cette déclaration était le fait qu’elle semblait en savoir long sur lui. Prenant son courage à deux mains, il finit par poser une question qui le taraudait :

abc- Pourquoi Starfly ? Pourquoi ne pas utiliser mon vrai nom directement ?

abc- Pas de questions j’ai dit. L’heure des questions-réponses n’est pas venue alors tu vas patienter, ok ? En attendant, suis-moi. »

La réponse qu’il reçut de la part de la kitsune fut glacée et eut l’effet d’une douche froide sur l’enfant. La voix de l’interlocutrice s’était cependant radoucie lorsqu’elle lui demanda de le suivre. Elle s’était levée et elle lui souriait en lui tendant la main pour l’aider à se relever. Il la saisit et marcha à sa suite dans la forêt vers un endroit qui lui était inconnu.

***
Onze ans.
abc« Hé ! T’avais pas l’droit !

Face à sa protestation, il n’eut comme réponse qu’un sourire narquois de la part d’Azzann. Celle-ci repartit à l’assaut et il dut reculer pour pouvoir parer de son épée de bois. Abandonnant les mots, il répliqua pour lui asséner un coup au niveau des hanches mais elle l’esquiva avec agilité et elle lui tomba dessus, littéralement. Sous le choc, il s’écroula et se retrouva à terre et la kitsune en profita pour le plaquer au sol. Elle plaça son arme d’entraînement sur sa gorge et appuya doucement.

abc- Perdu petit padawan.

Elle glissa sur le côté puis lui attrapa le bras pour l’aider à se relever. Vexé d’avoir été vaincu à cause d’une tricherie, il évitait son regard, ce qui la fit bien entendu rire. Cela faisait déjà plusieurs mois qu’elle l’entraînait au combat mais elle avait toujours le dessus, quoi qu’il fasse. A chaque fois qu’il s’apprêtait à la neutraliser, elle employait l’une de ses nombreuses ruses perfides pour reprendre en main la situation. Dans leur combat du jour, elle avait feinté pour pouvoir lui faire baisser sa garde et ainsi lui envoyer de la terre pour le déstabiliser. Il poussa un soupir exaspéré.

abc- Pas le droit de quoi Dayron ? Tous les coups sont permis lors d’un combat, tu devrais le savoir à force.

Elle s’était rapprochée de lui et elle lui ébouriffa les cheveux amicalement.

abc- Mais ce n’est qu’un entraînement !

Elle lui fit face : son sourire avait disparu, un air sérieux avait pris la place. Ses yeux verts le fixaient intensément et comme toujours, cela le rendait mal à l’aise. Ah qu’il détestait ce maudit regard ! Elle pointa ensuite son épée de bois en sa direction.

abc- A quoi bon t’entraîner si on fausse des éléments ? Il te faut de préparer à toutes les éventualités. Tu rencontreras des adversaires loyaux, je n’en doute pas, mais d’autres agiront comme moi je le fais. A la seule différence que les armes seront faites d’acier et que tu ne récolteras plus de bleus et des ecchymoses. Tu as déjà de la chance d’avoir ces stupides bâtons, alors estime-toi heureux !

Sans perdre une seule seconde supplémentaire, elle chargea. L’adolescent réagit aussitôt et se déporta sur le côté prestement. Elle voulait la jouer déloyale ? Soit ! Il agirait en conséquence. Il tendit sa jambe au dernier moment pour lui faire un croche-patte et à sa surprise, elle tomba dans son piège. Etait-ce volontaire ou non, il l’ignorait mais il ne s’attarda pas sur ce point. Il profita qu’elle soit à terre pour la plaquer à son tour et la tenir en respect. Un sourire s’afficha sur son visage en voyant la fière Azzann bloquée. Celle-ci lui rendit son sourire.

abc- Ba tu vois quand tu veux. Le petit padawan que tu es a fini par comprendre comment agir. Tu me laisses me relever à présent ?

abc- C’est si gentiment demander que je me voie forcer de refuser.

Il arborait toujours un sourire quelque peu moqueur mais la kitsune venait de perdre le sien. Elle le dévisageait, ignorant si elle devait prendre cela avec humour ou avec sérieux. La réponse ne tarda pas à arriver.

abc- Je veux savoir Azzann. Tu sais de quoi je veux parler.

L’allatis éjecta l’adolescent sans ménagement et se releva sans mot dire. Elle demeurait silencieuse, chose bien rare chez elle. Avait-il dit quelque chose qu’il ne fallait pas ? Elle lui avait pourtant promis de tout lui révéler et il ne parvenait pas à croire qu’elle puisse revenir sur ses paroles. Il se leva à son tour et lui fit face. Il comptait bien avoir des réponses ! Avant qu’il n’ait eu le temps d’ajouter quoi que ce soit, elle lui coupa l’herbe sous le pied.

abc- Je t’ai promis des réponses, j’en conviens mais l’heure n’est pas venue.

abc- Ça fait cinq ans que tu me dis la même chose ! A quand une évolution du dialogue !

La rouquine se détourna et quitta les lieux de l’entraînement. Elle abandonna sa forme humaine pour redevenir le renard qu’elle était originellement. Elle esquivait la discussion.

abc- Azzann ! »

Mais la renarde avait déjà disparu dans les fourrés.

***
Vingt-quatre ans.
La soupe était brulante. Impossible de manger malgré la faim qui le tenaillait. Oui, son allatis pouvait prendre forme humaine et cuisiner, en plus de se battre, mais il y avait certaines notions qu’elle n’avait visiblement pas acquises. Par exemple, lorsque le contenu du chaudron bout, c’est, en toute logique, plus que chaud. En l’occurrence, la soupe était brûlante et il devait attendre. La rouquine était assise en face de lui et dégustait tranquillement son dîner sans se soucier une seule seconde du jeune homme. Leur entraînement du jour avait été intense : par conséquence, reprendre des forces était une bonne idée, surtout lorsque votre dernier repas remonte à plus de huit heures. Cette obligation d’attendre le faisait rager intérieurement.

abc« Dayron.

Il releva la tête. Sa kitsune le fixait de ses yeux verts qui semblaient le transpercer – décidemment, il ne se ferait jamais à ce foutu regard. Elle avait posé devant elle son bol et aucun sourire n’animait ses traits, à sa grande surprise.

abc- Il est temps que tu saches la vérité Dayron. L’heure est venue.

Il écarquilla les yeux à cette déclaration tant il n’y croyait plus. Elle avait enfin décidé de tenir parole ! Voilà qui était une bonne nouvelle mais sa joie fut de courte durée. De trop courte durée à son goût.

abc- Mais avant que je ne te révèle quoi que ce soit, je ne souhaite qu’une seule chose.

Il hocha la tête, lui faisant signe de continuer. Pourquoi cette demande si soudaine venait-elle s’intercaler à ce moment crucial ? Il retint un soupir.

abc- Admets simplement et clairement que tu m’appartiens. Admets-le, mais aussi acceptes-le franchement et pleinement. C’est la seule condition que je t’impose pour que je te dévoile sur ce que tu veux savoir depuis tant d’années.

Il crut que ses yeux allaient sortir de leur orbite tant il les écarquilla sous la surprise d’une telle annonce. Il manqua de s’étouffer avec le peu de soupe qu’il avait réussi à boire. Il ignorait ce qui était le plus effrayant : cette demande si saugrenue ou l’attitude d’Azzann qui demeurait calme et impassible, comme si tout était des plus normal. Sa stupéfaction était telle qu’il resta pantois durant plusieurs minutes, sa cuillère entre les doigts et le regard figé sur la rouquine. Il avait remarqué que, depuis quelques années, son comportement avait peu à peu évolué et qu’elle se montrait de plus en plus possessive avec lui. Par ailleurs, au fil de cette évolution, leurs relations s’étaient lentement dégradées car il n’appréciait guère d’être « l’objet » de son allatis. Tant de changements et il ignorait pourquoi. Il posa d’ailleurs la question :

abc- Pourquoi une telle demande ?

abc- Je veux simplement que tu admettes et acceptes la vérité.

L’un de ses sourires vicieux apparut sur le visage de la kitsune qui était visiblement déterminée à obtenir cette déclaration. Cela le fit frémir et il eut un geste de recul. Elle avait fumé de la mauvaise herbe ou c’était son imagination qui lui jouait un tour ? Il n’arrivait pas à la prendre au sérieux et pourtant, tout semblait lui indiquer qu’il ferait mieux de le faire. Il la dévisageait, espérant découvrir une once de plaisanterie dans ses traits mais ce qu’il recherchait en était absent. Il finit par répondre :

abc- Tu me diras tout ce que je veux si j’accepte ?

abc- Tout à fait.

L’hésitation le traversa l’espace d’un instant mais il la chassa de son esprit. Il jeta son bol de soupe sur le côté et bondit sur ses pieds.

abc- Alors plutôt chercher ces infos moi-même ! Hors de question que j’accepte ! »

Et il prit la fuite en direction de la forêt en attrapant au passage Winona et Volsung, ses armes fétiches. Azzann ne bougea pas et finit tranquillement sa soupe sans se presser. Elle savait pertinemment qu’il finirait par revenir, mais surtout par accepter sa demande quelque peu étrange. Ce n’était qu’une question de patience et plus les mois défileraient, et plus elle se montrerait insistante. Elle ne devait en aucun cas échouer.

***
Trente-et-un ans.
Sa nouvelle vie était assez étrange – à vrai dire, il n’avait pas imaginé les choses d’une telle manière. Peut-être n’en avait-il pas eu le temps aussi ? Tout avait été si précipité. La seule chose qui lui avait importée en réalité c’était de fuir un maximum la présence d’Azzann. Celle-ci se montrait de plus en plus possessive à son grand désespoir et ne le lâchait pas d’une semelle. Elle souhaitait ardemment qu’il accepte sa requête, ce à quoi il s’opposait depuis déjà sept longues années. Il essaye de trouver divers éléments afin de reculer l’échéance, c’est-à-dire le moment où il va craquer – car oui il va craquer, il le sait pertinemment, et il redoute cet instant qui se rapproche à grand pas –, et sa dernière trouvaille fut de rejoindre le Clan des Jokers. Idée brillante mais il craint que son efficacité ne dure guère longtemps. L’influence de la kitsune grandit jour après jour et prend de plus en plus d’ampleur et leurs relations n’ont fait qu’empirer avec le temps, chacun ayant un point de vue différent des évènements et de leur avenir commun. De plus, la vie en communauté fut dure à saisir pour la rouquine qui dut faire quelques concessions si tous deux ne souhaitaient pas y laisser leur peau, comme laisser les membres du clan lui parler, tout simplement, ou l’approcher. Ce fut dur pour elle, mais elle sut faire avec. Elle savait s’adapter mais surtout, attendre. Et elle attendait avec impatience le moment où il finirait par céder.

 


VI- Who am I ?



Prénom/Pseudo : Maëlle / Times

Age : 16 ans

Sexe :

Où as-tu trouver le forum ? Plop

Si tu devais ajouter quelque chose au forum ? Plop

Code : Y a vraiment aucune référence dans ma prèz xD /sors/

DC : Trop long D8


Fiche by Umi de Templactif

[/b][/b][/b]


Dernière édition par Dayron le Mar 26 Aoû - 8:24, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orest
Voleur en chef des Jokers •

avatarVoleur en chef des Jokers •

• Points de RP : 73
• Messages : 382


MessageSujet: Re: Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »   Dim 24 Aoû - 17:12

Ohohho *-* Je sens que Orest va craquer sur la beauté de Azzann 8DDD Mais pas pour le caractère juste le physique ! Re Keke x)

_________________


Peu Importe le Passé
Seul le Présent Compte


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lifediscussion-fow.forumgratuit.org/
Dayron
Guerrier des Jokers •

avatarGuerrier des Jokers •

• Points de RP : 4
• Messages : 75


MessageSujet: Re: Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »   Dim 24 Aoû - 17:58

Merci ^^

Orest qui craque sur Azzann ? Il est pas un peu suicidaire là Orest xD

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva
Sous chef des Jokers •

avatarSous chef des Jokers •

• Points de RP : 25
• Messages : 117


MessageSujet: Re: Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »   Dim 24 Aoû - 18:14

Re Keke :3

_________________

We're animals, nothing more. And ya' know what ? I'm learning to be okay with that.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazy-third-war.bbconcept.net
Dayron
Guerrier des Jokers •

avatarGuerrier des Jokers •

• Points de RP : 4
• Messages : 75


MessageSujet: Re: Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »   Dim 24 Aoû - 19:45

Merci Deutsch (:

Ajout du caractère ; ajout d'une précision au niveau du prénom ; modifications de deux-trois éléments du physique.
Possibilité d'ajout ou de modification au niveau du caractère, en particulier celui d'Azzann.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva
Sous chef des Jokers •

avatarSous chef des Jokers •

• Points de RP : 25
• Messages : 117


MessageSujet: Re: Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »   Dim 24 Aoû - 19:57

J'aime beaucoup mais ce que j'aimerais aussi c'est savoir ce que Azzann veut tant x)

_________________

We're animals, nothing more. And ya' know what ? I'm learning to be okay with that.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazy-third-war.bbconcept.net
Dayron
Guerrier des Jokers •

avatarGuerrier des Jokers •

• Points de RP : 4
• Messages : 75


MessageSujet: Re: Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »   Dim 24 Aoû - 20:01

Merci ^^
Ah ah xD Dur de pas savoir hein xD /pan/

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orest
Voleur en chef des Jokers •

avatarVoleur en chef des Jokers •

• Points de RP : 73
• Messages : 382


MessageSujet: Re: Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »   Dim 24 Aoû - 21:04

Si mais c'est un joyeux bordel n'est ce pas ? 8D

_________________


Peu Importe le Passé
Seul le Présent Compte


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lifediscussion-fow.forumgratuit.org/
Dayron
Guerrier des Jokers •

avatarGuerrier des Jokers •

• Points de RP : 4
• Messages : 75


MessageSujet: Re: Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »   Dim 24 Aoû - 21:08

Je crois qu'Orest n'a plus toute sa tête xD Mais ça m'a donné une idée de lien ^^

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orest
Voleur en chef des Jokers •

avatarVoleur en chef des Jokers •

• Points de RP : 73
• Messages : 382


MessageSujet: Re: Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »   Dim 24 Aoû - 21:25

Etale :p

_________________


Peu Importe le Passé
Seul le Présent Compte


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lifediscussion-fow.forumgratuit.org/
Dayron
Guerrier des Jokers •

avatarGuerrier des Jokers •

• Points de RP : 4
• Messages : 75


MessageSujet: Re: Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »   Dim 24 Aoû - 21:31

Je t'enverrai un mp ^^

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mydria
Chef des Trèfles ♣

avatarChef des Trèfles ♣

• Points de RP : 393
• Messages : 1379


MessageSujet: Re: Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »   Dim 24 Aoû - 21:33

Ok Smile

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Beau (:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-artisans-du-reve.forumactif.org/
Dayron
Guerrier des Jokers •

avatarGuerrier des Jokers •

• Points de RP : 4
• Messages : 75


MessageSujet: Re: Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »   Lun 25 Aoû - 19:29

Mp envoyé à Orest (:

• Modifications apportées au physique : changement du nom des armes ; ajout d'un paragraphe sur Azzan.

• Modifications apportées au caractère : ajout d'un paragraphe sur le caractère d'Azzann.

• Histoire postée ♥ Elle est assez étrange, j'en conviens, mais pas au niveau scénaristique, plutôt sur sa structuration. On sait pratiquement rien de la vie de Dayron en fait, hormis le fait qu'il a vécu en vagabond, qu'il ne se souvient pas des six premières années de sa vie, qu'Azzann l'a entraîné, et qu'il a rejoint les Jokers (nb : il avait trente ans lorsqu'il les a rejoint).

• Concernant les pouvoirs d'Azzann, ba c'est une kitsune quoi xD Et pas d'inquiétude, je vais pas les utiliser à foison (hormis la forme humaine mais bon xD), et encore moins dans les combats. Et pour les non-débloqués, ba affaire à suivre inrp xD

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dayron & Azzann - « Call me Starfly. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Gamertag , Call of duty MW2 ( X360)
» Call of Chtulhu LCG
» ~ call me maybe (baptiste)
» Quel est votre Call Of Duty préféré?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Artisans du Rêve ::  :: LES PRÉSENTATIONS - :: Présentations du staff-